“Rasteau.. Un joli terroir, avec une belle identité!” par Géraldine Clément Sommelière-Conseil

g-clement_news11

Géraldine Clément  ©  A.O.C Rasteau

Géraldine Clément, sommelière-conseil depuis plus de 20 ans et une des meilleures ambassadrices des Vins de la Vallée du Rhône, elle anime de nombreux Ateliers et Afterworks à la Maison des Vins d’Avignon (sans compter aussi les afterworks de Rasteau!). Vous la retrouvez également chaque année à Avignon au Bar à Vins des Côtes du Rhône dans la cour de la Maison des Vins à l’occasion du Festival d’Avignon.

Géraldine nous parle ici des vins Rouges de Rasteau (toujours avec cet air pétillant et malicieux qui la caractérise!).

  • Signes particuliers de l’appellation :

Géraldine C. : “Petite (mais pas par la qualité!), homogène, généreuse, elle possède une belle identité qui la distingue des autres Crus”.

  • 3 qualificatifs pour présenter les vins :

Géraldine C. : “Puissants, authentiques, élégants”.

  • Profil type de l’amateur :

Géraldine C. : “Curieux, avide de découvertes, avec un palais plutôt averti lui permettant d’apprécier la finesse des tanins, derrière une attaque généralement puissante, et de profiter pleinement de l’expérience”.

  • A quel type de cuisine les associer ?

Géraldine C. : “Privilégier des plats un peu relevés ou goûteux : une palette culinaire qui va de la cuisine méditerranéenne à la cuisine orientale. Préférer la viande, par exemple l’agneau, au poisson, sauf si elle est préparée en ragoût, avec des épices ou en tajine. Inconditionnels de légumes, faites-vous plaisir avec les légumes oubliés hivernaux : panais, topinambour, salsifis… Ou tout simplement avec une poêlée de champignons ou une assiette d’arroches que vous aurez congelés pendant l’été. Au fromage, choisissez un chèvre sec ou une tomme de brebis, proposée avec une confiture de cerises ou de figues qui rappellera les notes que l’on trouve dans les vins”.

  • Quel millésime choisir ?

Géraldine C. : “Les vins peuvent être consommés relativement jeunes (2-3 ans) ou après quelques années en cave. Plus on attend, plus on gagne en rondeur”.

  • Comment les servir ?

Géraldine C. : “Ne pas hésiter à les placer en bas du réfrigérateur,  pour les rafraîchir légèrement, avant de passer à table. Température idéale de service : 18 °”.

 

Plus d’information sur l’Appellation Rasteau : Cliquer ici

Propos recueillis auprès de Géraldine Clément

Vous aimerez aussi :

PORTRAIT D’UNE CHEFFE : Séverine Sagnet à La Table Haute de La Mirande

22e édition de la Foire à Houyet (Hulsonniaux en Belgique) : Placée sous le signe de l’amitié !

Quand l’œnologue veille au grain…

Le Programme de “La Nuit du Vin” de Rasteau – 32 ème édition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *