Souris d’agneau au sirop d’érable, carottes nouvelles rôties au cumin

Un Cru de l'AOC Rasteau pour accompagner une souris d'agneau
Crédits photos : C’est Ma Food.

Et si l’on profitait de ce que nous offre la nature au printemps ? Les carottes nouvelles font partie de ces merveilles qui inspirent à elles seules tout un plat. Enrobées d’un mélange d’huile d’olive et de cumin, elles cuisent lentement au four, et viennent se glisser dans l’assiette aux côtés d’une souris d’agneau parfumée au sirop d’érable et poivre noir. Ails confits et petit pois croquants complètent cette composition aux couleurs vives et aux saveurs d’ici et d’ailleurs.

Un vin de l’A.O.C. Rasteau révèle la richesse gustative de cette recette printanière sans jamais l’écraser. Au nez, il libère des arômes de fruits noirs et de violette. Sa couleur rouge sombre brillante est ici signe d’élégance, à l’image de sa longueur en bouche. Chaque gorgée accompagne en douceur et jusqu’au bout les saveurs du plat. Des notes de garrigue tels que le thym, la sauge ou encore la marjolaine se mêlent aux accents provençaux de l’assiette, sans en renier l’exotisme. Un vin structuré, équilibré, entre suavité et fraîcheur, en phase avec ce plat mariant textures fondantes et croquantes, saveurs sucrées et épicées. Une ode à la mixité !

Préparation : 45 minutes / Cuisson : 1h25 minutes / Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la souris d’agneau :

  • 4 souris d’agneau
  • ½ c. à café grains de coriandre
  • 10 grains de poivre noir
  • 1 citron biologique
  • 9 c. à soupe d’huile d’olive
  • 6 c. à soupe de sirop d’érable
  • 3 c. à café de vinaigre balsamique blanc
  • 7 c. à soupe de vin blanc
  • 10 g de beurre
  • 2 têtes d’ail
  • Sel

Pour l’accompagnement :

  • 12 carottes nouvelles
  • 1 c. à café de graines de cumin
  • 10 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1,5 c. à café de graines de cumin
  • 750 g de petits pois frais
  • 2 c. à café de bicarbonate
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 4 c. à soupe d’huile de noisette
  • Fleur de sel et poivre noir

Préparation :

Pour les souris d’agneau :

  1. Préchauffer le four à 200°C.
  2. Sortir les souris d’agneau à température ambiante environ 30 minutes auparavant.
  3. Faire torréfier les grains de coriandre, puis les concasser avec les grains de poivre noir.
  4. Zester le citron.
  5. Mélanger le sirop d’érable, le vinaigre balsamique blanc, le vin blanc, 6 cuillères à soupe d’huile d’olive, le poivre, la coriandre, les zestes de citron et le sel.
  6. Faire fondre le beurre avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, dans une grande cocotte. Ajouter vos souris d’agneau. Laisser colorer la viande sur toutes les faces une dizaine de minutes à feu moyen. Réserver dans un plat.
  7. Enrober les souris avec le mélange.
  8. Enfourner et laisser cuire 40 à 45 minutes pour des souris rosées à coeur.
  9. Couper les têtes d’ail en deux. Les arroser avec la cuillère d’huile d’olive restante, du sel et du poivre. 25 minutes avant la fin de cuisson des souris d’agneau, sortir le plat du four et ajouter les têtes d’ail.

Pour l’accompagnement :

  1. Préchauffer le four à 190°C.
  2. Frotter avec une brosse à légumes les carottes. Couper les fanes en conservant 2 centimètres de tige, puis les carottes en deux dans le sens de la hauteur.
  3. Torréfier les graines de cumin et les concasser dans un mortier.
  4. Mélanger l’huile d’olive, le cumin, le sel et le poivre.
  5. Enduire les carottes avec le mélange et enfourner dans un plat allant au four pendant 30 minutes.
  6. Ecosser les petits pois.
  7. Porter une casserole d’eau à ébullition avec du sel et le bicarbonate. Plonger les petits pois et les laisser cuire 5 minutes.
  8. Égoutter et verser les petits pois dans un saladier d’eau froide pour qu’ils restent bien verts.
  9. Égoutter et arroser avec l’huile d’olive et de noisette. Parsemer de fleur de sel et de poivre noir.

Pour le dressage :

  • Dans chaque assiette disposer 1 souris d’agneau, une demi tête d’ail, les carottes rôties et les petits pois croquants. Parsemer le tout d’une pincée de fleur de sel et de poivre noir.

Astuce :
– L’ajout de bicarbonate permet aux petits pois de fixer la chlorophylle et de conserver leur belle couleur verte !

Découvrez toutes nos recettes accords mets et vins !

Crédits photos : Anne Faubeau pour C’est Ma Food.

Vous aimerez aussi :

Spécialité de la (petite) maison (de Cucuron)… Le lièvre à la royale d’après Antonin Carême

Carafer ou décanter ?

Notre parrain du mois d’Octobre : Le Chef Christophe Bolis

Filet de bœuf en croûte au poivre, petites carottes glacées en persillade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *