Gigot d’agneau de Pâques, confit à la sauge

gigot-agneau-sauge-rasteau-ok

Pâques sans gigot d’agneau, ça ne serait pas complètement Pâques !
Nous vous proposons une version, “confit” à la sauge. La sauge, confite dans le jus de la viande avec le miel et le soja, c’est splendide, un vrai cadeau de la nature !Pour accompagner cette belle pièce, une salade printanière de fèves tièdes au bruccio, zeste de citron et menthe, pour un coup de peps et de couleur dans l’assiette !

Pour accompagner ce plat, un vin rouge de l’appellation A.O.C Rasteau est incontournable ! Les arômes de pruneau, d’épices et de réglisse s’accordent parfaitement avec les saveurs à la fois typées et délicates de la viande d’agneau. Les tanins souples du vin, viennent flatter la finesse de la viande. Un bel accord met et vin tout en équilibre, entre la tendresse du gigot d’agneau, la douceur de la salade de fèves et la texture dense et velouté du vin !

Nous vous souhaitons de belles fêtes de Pâques !

Gigot d’agneau confit à la sauge & salade tiède de fèves, menthe, zeste de citron et bruccio

Temps de préparation 25 min: / Temps de cuisson: 55 min / Pour 4 personnes

  • 1 gigot d’agneau
  • 1 tête d’ail
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de miel
  • 1 c. à café de sauce soja
  • 4 branches de sauge
  • 400 g de fèves pelées surgelées
  • 1/2 citron
  • 6 feuilles de menthe
  • 150 g de bruccio ou de brousse de chèvre
  • fleur de sel et poivre noir au goût
  1. Préchauffer le four à 240°C.
  2. Couper la moitié d’une tête d’ail et frotter le gigot d’agneau.
  3. Mélanger deux cuillères à soupe d’huile d’olive, le miel et le soja.
  4. Badigeonner la viande avec mélange précédent. Puis la placer dans un plat allant au four, accompagnée des deux demies têtes d’ail.
  5. Disposer les branches de sauge sur la viande et enfourner pour 15 minutes à 240°C. Puis baisser le four à 200°C et poursuivre la cuisson pendant 45 minutes. Pour une cuisson rosée à cœur, la température doit varier entre 55°C à 60°C (vérifier avec un thermomètre de cuisine). Penser à tourner le gigot pendant la cuisson.
  6. Envelopper le gigot dans un papier d’aluminium et le maintenir au chaud à 70°C dans le four.
  7. Zester un demi citron.
  8. Fouetter deux cuillères à soupe de jus de citron avec quatre cuillères à soupe d’huile d’olive, un peu de zeste, du sel et du poivre.
  9. Hacher les feuilles de menthe.
  10. Cuire les fèves pelées dans de d’eau bouillante salée, pendant 6 minutes à partir de la reprise du frémissement, puis les égoutter.
  11. Mélanger les fèves à la sauce au citron.
  12. Mélanger le brucciu avec un peu de poivre noir.
  13. Servir le gigot d’agneau, accompagné de fèves surmontées de bruccio, parsemées de menthe, de fleur de sel et de zeste restant!

Bonne dégustation !

Pour plus de recettes, cliquer ici !

Crédits photos C’est Ma Food.

Vous aimerez aussi :

PORTRAIT D’UNE CHEFFE : Séverine Sagnet à La Table Haute de La Mirande

Carré d'agneau épicé - recette gourmande AOC Rasteau

Carré d’agneau épicé & boulghour gourmand aux fruits secs

Mini tarte façon tatin aux oignons grelots

Mini tarte façon tatin aux oignons grelots

Noël en Provence, Boeuf Wellington, l’élégance rustique !

1 thought on “Gigot d’agneau de Pâques, confit à la sauge”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *