Risotto crémeux aux morilles, suprêmes de poulet & espuma au poivre

Copyright C’est Ma Food

 

Les 10 ans du Cru Rasteau et les fêtes de fin d’année sont l’occasion de partager un repas d’exception, à la fois moderne et teinté de saveurs du terroir. Un risotto aux morilles, à la texture crémeuse à souhait, se pare de suprêmes de poulet parfumés d’ail et de thym. Une espuma au poivre noir se glisse dans l’assiette pour y apporter une dimension à la fois aérienne et relevée. La touche finale est confiée à la finesse et au croquant d’une dentelle de parmesan.

Un vieux millésime de l’A.O.C Rasteau sera le compagnon idéal pour mettre en valeur cette recette élégante. Sa robe rubis intense et profonde annonce son caractère affirmé. Ses arômes de garrigue nous projettent au coeur de la Provence, sans pour autant prendre le dessus sur les notes d’épices et de grenade mûre. Grâce à ses tanins raffinés, veloutés et soutenus, il exprime sa puissance et sa densité en bouche, longuement et tout en douceur. Ses notes de poivre noir et de fève tonka s’entremêlent à celles de l’espuma. Un accord mets et vin prestigieux !

 

Temps de préparation : 1 heure et 5 minutes / Temps de repos : 3 heures / Temps de cuisson : 53 minutes / Pour 4 personnes

 

Ingrédients

Pour l’espuma de crème au poivre noir

  • 200 ml de crème
  • 1 c. à café de poivre noir
  • 2 pincées de sel

Pour les suprêmes au thym et ail

  • 4 hauts de cuisse, de poulet fermier ou suprêmes
  • 3 branches de thym
  • 8 gousses d’ail
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 40 g de beurre
  • Sel et poivre du moulin

Pour le risotto crémeux aux morilles

  • 30 g de morilles déshydratées
  • 2 échalotes
  • 25 g de beurre
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 300 g de riz pour risotto (ex : arborio ou carnolli)
  • 180 ml de vin blanc sec
  • 1 l de bouillon de volaille
  • 50 g de parmesan
  • 3 c. à soupe de mascarpone
  • 4 branches de persil
  • Sel et poivre du moulin

Pour les dentelles de parmesan

  • 100 g de parmesan
  • ¼ de piment de cayenne
  • 1 c. à café de thym
  • ½ c. à café de poivre du moulin

 

Préparation

Pour l’espuma au poivre noir

  • Laisser frémir la crème avec le poivre et le sel pendant 8 minutes. Filtrer et laisser refroidir.
  • Verser la préparation dans un siphon, placer la recharge de gaz, bien secouer le siphon et le placer tête en bas dans le réfrigérateur pour 3 heures minimum.

Pour les suprêmes au thym et ail

  • Préchauffer le four à 250 °C en position grill.
  • Dans un plat à gratin, assaisonner de sel et de poivre le poulet. L’arroser d’huile d’olive et le parsemer de morceaux de beurre. Ajouter les gousses d’ail avec leur peau et les branches de thym, puis enfourner pour 25 minutes environ.
  • Arroser le poulet régulièrement jusqu’à ce qu’il soit bien doré. 5 minutes avant la fin de la cuisson, baisser le four à 200 °C en position traditionnelle.

Pour le risotto crémeux aux morilles

  • Réhydrater les morilles dans de l’eau froide. Les égoutter et les couper en deux ou quatre.
  • Dans une casserole, faire revenir les échalotes ciselées dans le beurre et l’huile d’olive. Saler et poivrer.
  • Ajouter le riz et remuer jusqu’à ce que les grains deviennent translucides.
  • Déglacer le riz avec le vin blanc et laisser évaporer.
  • Ajouter la moitié des morilles restantes.
  • Verser le bouillon bouillant petit à petit en laissant le riz absorber le liquide avant de mouiller à nouveau de bouillon. Ne pas cesser de remuer.
  • Après 18 minutes environ, lorsque les grains de riz sont tendres mais encore fermes, ajouter le mascarpone, le parmesan préalablement râpé et le reste des morilles.
  • Couvrir et laisser ensuite reposer durant 2 minutes.

Pour les dentelles de parmesan

  • Préchauffer le four à 200°C.
  • Râper le parmesan et le mélanger avec les épices et le thym.
  • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, répartir plusieurs cuillères à soupe de parmesan aromatisé. Les étaler un peu pour former des cercles de 6 à 8 centimètres.
  • Enfourner les dentelles pendant 5 à 10 minutes environ afin qu’elles dorent.
  • A la sortie du four, décoller délicatement les dentelles et les laisser refroidir sur une planche.
  • Réitérer l’opération jusqu’à épuisement du fromage.

 

Pour le dressage

  • Servir le risotto dans 4 assiettes creuses.
  • Couper le poulet en morceaux biseautés et en déposer quelques morceaux sur le riz.
  • Servir un peu d’espuma au poivre à côté du riz, déposer une dentelle de parmesan et parsemer de persil ciselé.

 

Astuce : Passez les assiettes de service sous l’eau chaude avant de servir le risotto, celui restera chaud dans l’assiette plus longtemps !

Bonne dégustation ! Pour plus de recettes, cliquer ici !

Crédits photos C’est Ma Food.

Vous aimerez aussi :

Effiloché d’agneau aux épices et abricots secs, purée d’haricot blanc

Tataki de bœuf aux épices sur nouilles soba sous le Soleil Levant

Spécialité de la (petite) maison (de Cucuron)… Le lièvre à la royale d’après Antonin Carême

Filet de bœuf en croûte au poivre, petites carottes glacées en persillade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *