Le défi d’être maire et vigneron à la fois

Copyright © Aoc Rasteau

En Mai 2016, nous avions déjà eu l’occasion de publier un article (article à retrouver : Ici ) lorsque Laurent Robert était Président de l’Office de tourisme “Rasteau Bienvenue”, mais c’était sans savoir qu’en Juillet 2020, Laurent allait devenir Maire de Rasteau ! Il nous fallait donc réactualiser le portrait !

Déjà très investi dans son village et dans la vie locale, en plus de son activité de vigneron, Laurent a été tantôt Président de l’Office de Tourisme Rasteau Bienvenue (durant 5 ans), tantôt investi auprès du Club de foot de Rasteau, de l’association de jumelage Rasteau-Houyet, et depuis toujours membre actif du Syndicat des Vignerons de Rasteau en étant notamment Co-responsable de l’évènement de “La Nuit du Vin”… Un infatigable défenseur de Rasteau en somme. Laurent Robert ne se prédestinait pas à être un jour Maire de son village, et pourtant !

Les élections municipales 2020 ont fait basculer ses certitudes et c’est avec l’écharpe tricolore portée sur l’épaule que nous l’avons rencontré et avons pu échanger avec lui. Portrait d’un maire vigneron engagé…


De son parcours de vigneron, Laurent Robert a toujours souhaité en faire son métier : Depuis petit, il aimait aller dans les vignes, il a toujours voulu mettre son nom sur une étiquette. Son BTA en poche, complété par des stages à la cave coopérative de Rasteau, Laurent décide de se lancer en 1994. Il s’installe sur l’exploitation familiale de 40 hectares, le Domaine Combe Julière et participe à sa première vinification en 1999 lorsqu’il louait à l’époque une cave à Vaison-la-Romaine. Avec l’aide d’Aimé son père, il a pu acheter le chai en Mars 2003 – aujourd’hui situé à Rasteau. Il a la passion du vin et de la vinification. Depuis, il exerce ce fabuleux métier !

“Depuis 1994, j’exerce ce fabuleux métier de vigneron et j’ai pu réaliser mon rêve : inscrire mon nom sur ma bouteille !”

Au début, il tâtonne pour trouver son style : des vins plutôt structurés et de garde, avec de la fraîcheur et une touche mentholée. Son credo : ne pas utiliser de syrah dans ses cuvées de Rasteau. C’est une de ses particularités. Largement dominant, le grenache est issu des vieilles vignes qui entourent la ferme familiale, sur des parcelles situées quasiment d’un seul tenant, à la sortie du village. Certaines années, lorsque le millésime s’y prête, la production des vignes les plus âgées – dont certaines ont plus de 90 ans – est vinifiée à part, avec un élevage sous bois en demi-muids, pendant 16 mois. La cuvée porte le prénom de son père : “Aimé”.

En 2013, le domaine s’agrandit avec l’achat d’une partie du domaine de Pisan. La production atteint 600 hl auxquels s’ajoute une part de vente de vendanges à la cave coopérative. En 20 ans, le domaine a trouvé sa vitesse de croisière. Quant à la partie commerciale, Laurent préfère s’appuyer et travailler avec des agents. Rencontrer des gens par contre, il aime ça. Laurent a le contact et le verbe facile. Les qualités déjà pour être un bon maire. Et pourtant lorsque Laurent s’inscrit sur la liste “Ensemble pour Rasteau” il le fait dans le but d’être élu en tant que conseiller municipal, avec l’envie d’apporter sa contribution à la vie du village. Et finalement l’élection l’a amené à être Maire.

“Je n’aurai jamais imaginé que la fonction de Maire me plairait tant. De plus, succéder à mon papa est une grande fierté !”

Quand on lui demande ce qu’il aimerait apporter à la commune, il répond qu’en tant que Maire d’un village de 850 habitants, il souhaite avant tout conserver son école, ses commerces, sa qualité de vie, tout en préservant son patrimoine et sa biodiversité. Il ajoute que “Rasteau est un village accueillant où il fait bon vivre, nous avons des liens forts également avec nos amis Belges (Jumelage Houyet/Rasteau) ; c’est pour cela qu’il faut continuer à privilégier l’entraide et les liens sociaux”.  Les habitants sont très attachés à leur village, il faut dire qu’à Rasteau, il y a une grande implication que ce soit à travers les évènements ou les associations du village (un bénévolat très actif existe au sein de la commune et de nombreuses associations ont vu le jour : liste des associations du village).

Des qualités il en faut pour être un bon maire ! De son point de vue “en tant qu’enfant du village, je pense que cela créé un lien particulier, me demande et me permet d’être accessible et disponible. Une bonne organisation et une bonne communication est essentielle, car il faut tout de même se partager en deux quand on a la double casquette de maire et de vigneron. Mais avant tout la clef pour être un bon maire, c’est bien entendu l’amour porté à son village !”.

“Pour être un bon maire, il faut avant tout être bien entouré par une équipe municipale unie et dynamique, il faut savoir écouter tous ses administrés et être disponible”.

Les projets de la nouvelle municipalité ne manquent pas  ! Ceux à venir sont :

  • la réhabilitation de la boulangerie,
  • la sécurisation de la route de Saint-Roman-de-Malegarde,
  • la création d’une crèche,
  • l’agrandissement du cabinet médical,
  • la finalisation du deuxième tronçon de la route du stade,
  • la réhabilitation du cimetière communal,
  • et l’embellissement du village (fontaine, horloge …).

Pour les années futures, le conseil municipal envisage de :

  • rénover les terrains de sport (tennis, multi-sport) et le parking du CLAEP (Centre Laique d’animation et d’Education Populaire) en partenariat avec le Département de Vaucluse,
  • Il a également pour projet la réfection de la rue de la République.

“Et j’espère encore de beaux projets pour le village tout au long du mandat !” se réjouit-il.

Un message aux Rastellains  ? Oui ! “J’ai envie de dire qu’il faut continuer à respecter les gestes barrières afin que l’on vienne à bout de cette triste période. Nous pourrons alors reprendre une vie sociale qui nous manque tant avec toutes les manifestations qui nous sont chères : la fête de l’école, l’Escapade des gourmets, la Nuit du vin, les soirées Quand VIN le soir, la fête votive … ainsi que les différentes manifestations organisées par les nombreuses associations du village. Aux vignerons, j’ai envie de leur dire de continuer de faire vivre leur passion et de poursuivre le développement de la notoriété de Rasteau à travers son Cru”.

De cette crise sanitaire, il en ressort aussi des belles preuves d’humanité et d’entraide, avec de nombreuses initiatives qui ont vu le jour pour maintenir le lien social, et rassurer les personnes fragiles. Une nouvelle année commence, et avec elle les traditionnels vœux ! “L’ensemble du conseil municipal se joint à moi pour vous adresser nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui commence. Qu’elle nous apporte beaucoup de joies, de moments de convivialité et de partage mais aussi et surtout la santé. Espérons de tout cœur que la situation sanitaire s’améliorera vite afin que nous puissions recommencer à avoir une vie sociale normale qui nous manque tant. Pour cela, il va falloir poursuivre nos efforts afin de nous débarrasser, au plus vite, de ce satané virus”.

Pour terminer cet entretien, Laurent nous fait part de ses inspirations quant à Rasteau :

  • Tranquillité, joie de vivre, entraide, festivités, vignoble, paysages pour le village,
  • Élégance, savoir-faire, passion, finesse, partage, convivialité pour les vins.

 

Et les 3 derniers mots pour la fin. Rasteau = vin, passion, terroir.


Nous remercions Laurent Robert pour son implication quant à l’appellation et lui souhaitons de belles années à représenter, porter et valoriser le village du Cru !

Contacts Mairie de Rasteau

Ouverte du Lundi au Jeudi de 8 h à 12 heures

Hôtel de ville de Rasteau
2 Rue des écoles
84110 RASTEAU

Tél : 04.90.46.10.47
Fax : 04.90.46.14.32
E-mail : mairie@rasteau.fr

Vous aimerez aussi :

Nos restaurateurs et vignerons vous concoctent une (merveilleuse) Saint-Valentin !

Connaissez-vous (vraiment) le métier de négociant ?

Le département de Vaucluse en soutien aux acteurs du territoire

Tac, tac, tac… Ça taille dans les vignes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *