Que se cache-t-il derrière les labels dits « environnementaux ».?

Agriculture Biologique (AB), Haute Valeur Environnementale (HVE), Demeter, Vin Méthode Nature et bien d’autres encore…

Tous ces labels fleurissent sur nos bouteilles de vin. Mais que signifient-ils ? Voici un petit guide pour mieux comprendre ce qui se cache derrière chacun de ces labels.


Tout d’abord, il faut comprendre ce qu’est un label. D’après le Larousse, c’est une « étiquette ou marque spéciale créée par un syndicat professionnel et apposée sur un produit destiné à la vente, pour en certifier l’origine, en garantir la qualité et la conformité avec les normes de fabrication » (Larousse, 2022). Ils peuvent donc être à l’initiative d’organismes publics tels que le Ministère de l’agriculture pour le domaine viticole ou d’organismes privés.

Il existe plusieurs types de labels : certains peuvent certifier une origine (AOC, AOP, IGP), la qualité (Label Rouge) ou encore une démarche de production ou de transformation (Agriculture biologique, Haute Valeur environnementale…).

Ici, nous allons faire un focus plutôt sur les labels dits « environnementaux ».

 

L’Agriculture Biologique

 

La certification Agriculture Biologique permet d’assurer que les modes de production et de transformation des produits sont respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité. En effet, les pratiques culturales excluent l’usage de produits chimiques de synthèse, des OGM et limite les intrants.

Pour faire un vin bio, les vignerons doivent donc utiliser des matières d’origines naturelles pour fertiliser ou protéger leurs vignes, mais aussi lors de la vinification.

Cela permet la préservation de la qualité des sols, de la biodiversité et de la qualité de l’air et de l’eau (Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, 2021).

Pour la certification agriculture biologique il existe deux logos :

  • Le logo avec la feuille, appelé Eurofeuille. C’est le logo européen qui certifie tous les produits certifiés bios de l’Union Européenne. Il est obligatoire depuis le 1er juillet 2010 pour les produits préemballés dans l’UE.
  • Le logo AB, français et facultatif qui peut être apposé sur les produits en complément de l’Eurofeuille.
Haute Valeur Environnementale

 

Haute Valeur Environnementale (HVE) est une certification créée par le Grenelle de l’Environnement en 2008. Elle repose sur 3 niveaux basés sur le respect de pratiques environnementales.

Le premier niveau correspond au respect de la réglementation environnementale. Le second se base sur une obligation de moyens mis en place pour répondre à 4 objectifs qui sont :

  • Le maintien de la biodiversité (mise en place d’infrastructures agro écologiques telles que les bandes enherbées, des arbres isolés, des haies, des murets…)
  • L’adaptation de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (ciblage des traitements, utilisation de méthodes alternatives telles que la lutte biologique, l’enherbement…)
  • Le raisonnement des apports de fertilisants, leur stockage et la limite des fuites vers le milieu naturel et leur stockage (introduction de légumineuses dans les couverts végétaux, adaptation de la fertilisation aux besoins des vignes et valorisation des zones non fertilisées…)
  • L’optimisation des apports hydriques (adaptation de l’irrigation aux besoins de la vigne et valorisation des zones non irriguées).

Enfin, le troisième niveau, qui permet aux producteurs d’apposer le logo sur les produits correspond à une obligation de résultats vis-à-vis des 4 objectifs cités précédemment (IFV, 2019).

D’ici 2030, tous les vins AOP et IGP devront être certifiés HVE (niveau 3). Ainsi, l’ensemble des producteurs des vins AOC Rasteau devront respecter les critères HVE (Alexandre Abellan, 2018).

Demeter & Biodyvin : des labels biodynamiques

Les labels Demeter et Biodyvin certifient que les produits sur lesquels sont apposés les logos sont issus de l’agriculture biodynamique. Demeter est un label international alors que Biodyvin est français et spécialisé dans le domaine du vin.

              

La biodynamie qu’est-ce que c’est ?

Avant d’être certifié en agriculture biodynamique il faut tout d’abord respecter les pratiques de l’agriculture biologique.

La biodynamie revient à observer et comprendre le vivant, à la fois sur un plan matériel, mais aussi sur un plan énergétique.

Un des principes qui régit la biodynamie c’est que l’énergie est la source de la vie et elle s’exprime dans tout être vivant, y compris notre planète.

Avec l’agriculture biodynamique, on cherche à identifier les déséquilibres de l’exploitation ou d’une parcelle afin d’anticiper les besoins du système et donc anticiper le traitement naturel nécessaire. Il faut donc prendre en compte le système dans son ensemble, c’est-à-dire le système solaire, la localisation du vignoble, la vie microbienne du sol, les vignes… (Domaine de la Biodynamie, 2022)

Label Nature & Progrès

 

Le label Nature & Progrès certifie que les produits soient issus d’une agriculture respectant le vivant. Pour être certifié Nature & Progrès, un vigneron doit d’abord être certifié bio pour ses raisins. Il doit donc suivre à la fois le cahier des charges de l’agriculture biologique mais pour la vinification, la labellisation Nature & Progrès impose d’autres critères : les vendanges doivent être manuelles, la fermentation doit être obtenue à partir de levures biologiques indigènes (naturellement présentes sur les raisins) et certaines pratiques œnologiques sont limitées telles que l’ajout de sucre, la clarification du vin ou encore l’ajout d’additifs (Vins bio et naturels, 2022).

Label Terra Vitis

 

Le label terra Vitis cherche à promouvoir une viticulture durable et raisonnée. Pour cela cette certification s’appuie sur un cahier des charges basé sur 6 principes qui reprennent les 3 piliers du développement durable :

  • Le respect du terroir en maintenant un sol vivant qui a la capacité de répondre aux besoins de la vigne pour produire des raisins de qualité
  • La protection de la vigne et de la récolte en limitant les interventions sur la vigne et les raisins au minimum
  • Le respect des hommes en assurant la sécurité, la protection et la formation des personnes qui travaillent sur le domaine
  • L’innovation et l’évolution en valorisant le test de nouvelles techniques
  • Le respect de la société en garantissant le recyclage et la valorisation des déchets sur les domaines
  • Le respect du consommateur en assurant l’enregistrement de chaque pratique pour permettre un maximum de transparence (Terra Vitis, 2019).
Les vins natures

 

Il existe plusieurs labels pour attester que les vins sont issus d’une production dite « naturelle ». Depuis 2019 le syndicat de défense des vins naturels fédère la communauté des producteurs de vins naturels ou natures

D’autres associations existent telles que l’AVN (Association des Vins Naturels) ou encore vins-S.A.I.N.S (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite).

 

Le vin nature, qu’est-ce-que c’est ?

Les vins natures sont des vins produits avec des méthodes les plus naturelles possibles. Pour faire cela, les vendanges sont manuelles, aucune levure ou intrant œnologique n’est ajouté et aucune technique brutale et traumatisante n’est autorisée pendant la vinification telles que la filtration ou la thermovinification.

En plus des méthodes de vinifications qui sont les plus naturelles possibles, l’ajout de sulfites et la teneur finale dans le vin sont règlementés.

Afin d’être considérés comme vin nature, les vins, excepté les rouges secs qui ne doivent pas dépasser 30mg/l, ne doivent pas contenir plus de 40mg/L (blancs et rosés secs, mousseux et effervescents, vins de liqueur et vins doux naturels, moelleux et liquoreux).

 

En fonction des labels, l’ajout de sulfites peut être autorisé en fin de vinification dans la limite de 10mg/L. Cela est autorisé pour le label AVN ou encore pour Vin méthode Nature < 30mg/L de sulfites.

Pour les labels Vin Méthode Nature et vins S.A.I.N.S, aucun ajout de sulfites n’est autorisé. (Vin Méthode Nature, 2022 ; AVN, 2022 ; Vins Naturels, 2022).

 

Sources :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/label/45761

https://agriculture.gouv.fr/quest-ce-que-lagriculture-biologique

https://www.vignevin.com/wp-content/uploads/2019/03/IFV-guide-HVE-16_DEF1.pdf

https://www.domaine-biodynamie.com/viticulture-biodynamique,5.html

http://blog-vinbionaturel.fr/le-label-nature-et-progres-application-au-vin-bio

https://www.fichier-pdf.fr/2019/06/16/terra-vitis/

https://vinmethodenature.org/le-label/

http://avn.vin/category/L-association-Cahier-des-charges

https://www.vinsnaturels.fr/005_liens/le-soufre-so2-dans-le-vin.php


Les labels dits environnementaux sur les bouteilles de vin n’auront maintenant plus de secrets pour vous ! Ils donnent des informations importantes quant à la façon du vigneron de travailler son vin, ses vignes, et donnent aussi une indication quant aux valeurs auxquelles il adhérent.

Cependant, la vérité est aussi ailleurs, certains vignerons ne souhaitent pas faire apparaître de label sur leur produit ou n’adhèrent pas à un label en particulier.

Egalement, il donne en effet une indication sur l’origine, la qualité, la conformité du produit, mais n’a pas d’égal concernant votre propre appréciation ! Avec ou sans label, un vin peut être bien évidemment excellent à vos yeux (papilles) !

Vous aimerez aussi :

Rencontre d’un autre type avec Boy et Eleonore de Wines & Love

Crème de champignons à la truffe, oeuf poché et lard de colonnata

Oenophiles, amoureux de la nature… Des nouvelles du sentier viticole de Rasteau !

Quelle recette pour réussir ses visuels photographiques ? par Christophe Abbes Photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.