Quand le Cru Rasteau parraine les élèves sommeliers de l’Ecole de Tain l’Hermitage

Copyright © Ecole de Sommellerie de Tain l’Hermitage

Chaque promotion de l’Ecole de Sommellerie de Tain l’Hermitage est parrainée par une appellation. Cette année, c’est le Cru Rasteau qui a été choisi pour accompagner les futurs sommeliers dans leur formation.

Christophe Santos est le responsable de la section sommellerie de Tain l’Hermitage. Il fait partie de ceux qui croient en cette future génération et qui a à cœur de les accompagner dans leur parcours. C’est donc tout naturellement qu’il nous parlera de la formation, et de ses élèves. Mais avant cela, revenons-en à ce qui l’a conduit à la sommellerie et à la formation de ses « jeunes »…


Originaire de Loriol dans la Drôme, il est doublement attaché au lycée Hôtelier de Tain : comme ce dernier, il a fêté ses 40 ans en 2021 mais y a aussi été élève. Passionné depuis toujours par la cuisine, intégrer l’école de Tain pour son Bac Professionnel sur les métiers de la cuisine et du restaurant a donc été un rêve qui se concrétisait. Il a ensuite poursuivi ses études en intégrant la section sommellerie. Marqué par la passion, le charisme mais aussi l’affection sincère et bienveillante de deux de ses professeurs, Pascal Bouchet et Jean Gabert, il a pu intégrer des maisons d’excellence comme le Louis XV Alain Ducasse à Monaco ou La Maison Lameloise en Bourgogne.

Après être passé par différentes maisons, où il a vécu une vie passionnante et riche de découverte, en allant déguster aux quatre coins du monde, il a souhaité se rediriger vers l’enseignement, qui l’attirait déjà depuis plusieurs années. C’est donc en 2016, qu’il a pris la suite de son professeur, Pascal Bouchet pour prendre part à la formation des sommeliers de demain.

 

Christophe Santos, parlez-nous de l’école et de la formation de sommellerie.

« L’Ecole de Tain l’Hermitage, et plus particulièrement sa formation sommellerie a une histoire singulière. En effet, c’est ici, à Tain l’Hermitage, qu’en 1981 fût créé le premier diplôme de sommellerie de France. Cette création s’est réalisée en lien avec le monde de la restauration mais aussi le monde viticole. Inter-Rhône est le partenaire historique de l’école.

« À l’origine de ce partenariat, il y avait un pari : le pari que ces élèves sommeliers, dans leur futur professionnel, seraient les ambassadeurs des vins de la vallée du Rhône ! »

C’est ainsi que le monde de la sommellerie et des plus belles maisons, qu’elles soient en France ou à l’étranger fourmillent d’anciens élèves de Tain qui font leurs expériences dans quelques-uns des plus beaux établissements du monde. Et après avoir passé deux ans au sein d’un groupe dans une formation qui pousse dans les retranchements, les élèves en ressortent marqués et c’est ce qui fait vivre le réseau des anciens élèves.

Enfin, l’école de Sommellerie de Tain se distingue aussi par sa formation en deux ans, unique en France. La première année suit la formation d’une Mention Complémentaire classique. Il y a un apprentissage autour des vins de France, des dégustations… tout en ayant une approche pédagogique innovante et vivante avec des cours de théâtre, des cours de mixologie…

La deuxième année correspond à une Certification de Sommellerie de restauration Internationale, un diplôme créé à Tain et dont l’école est la seule à en dispenser les cours. Cette année s’articule autour d’un stage réalisé dans le monde entier accompagné de la rédaction d’un mémoire sur le monde du vin. Les élèves passent aussi les niveaux 2 et 3 du WSET (Wine and Spirit Education Trust), des diplômes reconnus à l’international ».

 

Quelle est votre vision de ces futurs sommeliers ?

« Ces jeunes ont la vie devant eux et un métier passionnant qui va leur en faire voir (boire ?) de toutes les couleurs… Le métier de sommelier est en pleine évolution et ils sont au cœur de cette dynamique. Le métier s’étoffe, s’ouvre, se démocratise ! Le sommelier ne parle plus aujourd’hui uniquement de vins mais tout autant de saké, de Mixologie, de Thé… Les influences sont nombreuses et les possibilités infinies ! De même que le monde de la restauration se transforme à vitesse grand V notamment dernièrement avec le Covid et le manque de personnel qui devient une réalité dans les entreprises. La nouvelle génération bouscule l’univers de la restauration et je pense que ça nous fait du bien ! Elle s’affranchit avec aisance des codes traditionnels du métier et nous pousse à nous remettre en question.

« Cette génération nous bouge mais elle nous booste aussi : Intelligente, réactive, créative, parfois impertinente ! »

Elle bouscule un métier qui avait des fondements bien établis, des traditions, des codes ! Donc parfois la communication entre ces deux générations peut être difficile, notamment en lien avec les réseaux sociaux, portables et autres… Le métier est en tel changement en ce moment qu’on s’aperçoit que les jeunes ont d’autres envies et qu’ils aiment le métier mais pas forcément dans la forme qu’il a aujourd’hui.

Les réseaux sociaux et les nouveaux outils digitaux font d’ailleurs partie de la vie étudiante des élèves. Depuis 3 ans, un compte Facebook et Instagram ont été créé pour l’école, et ce sont les élèves qui les gèrent et qui font vivre l’actualité de l’école. Et plus récemment, c’est le compte Linkedin qui a été créé pour être au plus près des professionnels ».

 

Rasteau, parrain de la promotion 2022, une belle collaboration en perspective.

« Chaque année, une appellation accompagne la promotion sortante des élèves de sommeliers. Cela permet aux futurs sommeliers de se rapprocher des appellations et du monde vignerons. Mais c’est aussi un moyen pour les vignerons de mettre en avant leurs vins et leurs terroirs. Le parrain accompagne donc pendant un an la promotion et cela se conclut par la remise des cordons de sommeliers qui clôture la formation à Tain l’Hermitage des élèves. Au cours de l’année, les vignerons reçoivent les jeunes sur l’appellation et organisent différents évènements qui mettent en valeur l’appellation et ses vins. Une participation financière permet aussi d’aider à la formation des élèves ».

 

Pour finir, Rasteau en 3 mots ?

« Soleil, diversité et générosité ».


 

Nous tenions à remercier Christophe Santos pour nous offrir la possibilité d’être présent auprès de ces jeunes et pour cet échange chaleureux.

Vous pouvez retrouver toute l’actualité de l’école de sommellerie de Tain l’Hermitage sur leurs comptes Facebook, Instagram et Linkedin.

Et bien sûr, vous pouvez suivre tous les jolis projets que nous allons mettre en œuvre avec les élèves cette année sur les différents comptes et réseaux sociaux de Rasteau également. A noter les date du 2 Mai où nous accueillons les élèves au sein de l’appellation pour une découverte, ainsi que les 17 et 18 Mai 2022 pour la remise des cordons par les vignerons de l’appellation et clôture d’une année riche de rencontres et d’échanges !

Vous aimerez aussi :

Pierre Vila Palléja et la nouvelle génération de sommeliers

A la rencontre des vignerons de Rasteau Secret…

Carafer ou décanter ?

Rasteau passe à table avec… La cave coopérative Rhonéa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.