Paul AUBLET-CUVELIER de la section Sommellerie de l’Ecole Hôtelière d’Avignon nous met « le vin à la bouche » !

Paul Version Finale_Aquarelle

Paul Aublet-Cuvelier © A.O.C Rasteau

Le mercredi 9 mars 2016, l’Equipe de l’A.O.C Rasteau se rendait à l’Ecole Hôtelière d’Avignon pour animer un atelier découverte des vins de Rasteau. A cette occasion, nous avons pu rencontrer les élèves de la Section Sommellerie et avons partagé de très beaux moments autour d’une dégustation des vins de l’appellation..

Voici le témoignage de Paul AUBLET-CUVELIER, apprenti sommelier, qui nous décrit avec gourmandise et professionnalisme les vins de Rasteau .

  • Pourriez-vous, en quelques lignes, donner une description générale des vins de Rasteau ? Qu’en avez pensé?

« Les Vins de Rasteau ont une belle diversité d’expression de leurs cépages avec des assemblages que j’ai personnellement trouvés fins et justes. Le Grenache apporte aux vins générosité et rondeur avec plus ou moins de finesse, et se trouve sur des registres aromatiques allant des petits fruits rouges gourmands aux fruits noirs puissants et délicieux. La Syrah, elle, vient ajouter son côté sauvage, sanguin et épicé ; et le mourvèdre, quant à lui, confère de la robustesse et une trame épicée.

Les Vins de Rasteau sont concentrés, puissants, gourmands, et sont loin d’être lourds et patauds. C’était pour moi une redécouverte !

Quant aux Vins Doux Naturels, ma préférence reste pour les Rasteau Grenats qui sont magnifiquement concentrés et riches ! Ces arômes de tarte aux myrtilles … un régal ! ».

  • Avez-vous eu un coup de cœur pour un des vins dégustés ? Si oui, pouvez vous le décrire, nous expliquer ce qui vous a fait « chavirer » ?

« J’ai adoré Le Vin Doux Naturel Grenat du Domaine de la Soumade avec sa robe d’un noir extrêmement profond et concentré. Le suspense sera court car ce qui m’a fait “chavirer” est son superbe nez de confiture de myrtille, me rappelant de très bons souvenirs de vacances en Haute-Loire où ces dernières poussent à l’état sauvage dans tous les coins. C’est affreusement cliché mais j’y étais tout simplement ! En bouche l’attaque est puissante et fine, avec une belle sucrosité qui est loin d’être lourde. De jolis tannins contribuent à apporter du relief à ce vin complexe et terriblement gourmand. Et toujours nous retrouvons ces arômes de myrtille et de mûre … Magnifique !

Pour moi, ce vin est à déguster avec un fromage de Brebis à pâte pressée, bien affiné ou avec une tarte à la rhubarbe ».

Vous aimerez aussi :

PORTRAIT D’UNE CHEFFE : Séverine Sagnet à La Table Haute de La Mirande

Entretien avec Matt Walls, Ambassadeur des vins de la Vallée du Rhône en Angleterre

Afterwork “Rasteau – Terre de Grenache” – Mardi 9 Avril 2019

10e édition : Venez faire vos propres Découvertes … en Vallée du Rhône !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *